Statistiques

Statistiques des investissements immobiliers de La Première Brique


Rapports d’activité de La Première Brique

Statistiques globales de La Première Brique

Taux de défaillance


Le Taux 1 donne le pourcentage de projets avec des impayés datant de plus de 2 mois par rapport à tous les projets en remboursement.
Le Taux 2 donne le pourcentage de CRD entre les projets avec des impayés par rapport au CRD sommé de tous les projets en cours de remboursement.
Le Taux 3 est une moyenne du taux de projets en défaillance par rapport à tous les projets en cours de remboursement sur les 3 derniers mois.
(en savoir plus en visitant le site de : ACPR)

H : cet indicateur représente la part du capital emprunté qui a déjà été remboursée. Plus les prêts sont anciens, plus la part déjà remboursée est élevée.
J : cet indicateur représente la part des intérêts dus qui a déjà été versée. Plus les prêts sont anciens, plus la part déjà versée est élevée.
K : le taux de rendement interne net représente la rentabilité annuelle des prêts, déduction faite des pertes connues ou avérées à la date du calcul.
L : le taux de rendement interne maximum possible représente le rendement annualisé des prêts si l’intégralité des prêts étaient remboursés conformément aux échéances prévues initialement.
M : le coût du risque annuel constaté représente la diminution de rentabilité causée par les retards et les défauts de paiement par rapport au taux de rentabilité maximum possible. Il s’agit de la différence entre L et K.
N : le capital en retard est la somme du capital des échéances en retard de paiement depuis moins de 180 jours, net des recouvrements.
O : le taux de retard représente la part d’échéances en retard de paiement depuis moins de 180 jours par rapport au capital emprunté. Il est calculé de la manière suivante : – en volume : N/A, – en nombre : nombre de projets présentant un retard / B.
P : le capital en défaut est la somme du capital dont le remboursement ne sera jamais ou probablement pas effectué. Il est calculé de la manière suivante : somme du capital des échéances en retard de paiement de plus de 180 jours + somme du capital en retard de paiement et du capital restant dû d’une société en procédure collective ou ayant fait l’objet d’une déchéance du terme contractuelle, net des recouvrements.
Q : le taux de défaut de remboursement représente la part de capital dont le remboursement ne sera jamais ou probablement pas effectué par rapport au capital emprunté. Il est calculé de la manière suivante : – en volume : P/A, – en nombre : nombre de projets en défaut / B.


Avertissements sur les risques

ATTENTION, l’investissement dans les projets sélectionnés par La Première Brique comporte des risques spécifiques 

  • Un risque d’illiquidité : la liquidité est la facilité avec laquelle vous pouvez revendre vos titres après les avoir acquis. Les titres auxquels vous souscrivez sont, à court terme, peu susceptibles d’être échangées sur un marché secondaire. Vous ne serez donc peut-être pas en mesure de les céder au moment souhaité.
  • Un risque de perte en capital, partielle ou totale car le retour sur investissement dépend de la réussite de l’opération financée. Le profil rendement risque est asymétrique : l’investisseur peut tout perdre alors que le rendement éventuel de son investissement est limité au rendement calculé à partir des intérêts perçus sur la période. 
  • Un risque politique : avant la fin de votre investissement, de nouvelles restrictions fiscales peuvent être imposées aux produits perçus sur votre investissement. Son rendement net de toute fiscalité peut potentiellement en être réduit.
  • Un risque d’inflation : la valeur du capital investi et des intérêts reçus à terme peuvent se déprécier tout au long de la vie de votre investissement. Son rendement peut potentiellement en être réduit. 

L’ensemble des projets présentés par La Première Brique ont été préalablement analysés et validés par nos analystes. Dans tous les cas, nous vous conseillons de diversifier vos investissements et de privilégier l’investissement de sommes dont vous n’aurez pas besoin dans le futur.


Nous contacter